Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 08:00

Leysa vient d'un pays où  Noël rime avec neige...mais en Ukraine, on fête Noël le 7 janvier, et non le 24 décembre comme en France!
C'est un joli pays où les traditions ancestrales sont respectées pour Noël:

Pour le repas, la table est toujours dressée avec une gerbe de blé. Souvent on dépose des épis de blé sur ou sous la nappe pour représenter l'enfant Jésus couché sur la paille. On sort les plus belles broderies qu'on se passe de génération en génération. On retrouve souvent deux nappes superposées, une représentant les membres de la famille, l'autre ceux qui sont décédés. Il y a toujours une chaise vide et un couvert pour l'âme des morts bien-aimés.

Noël en UkraineLa pièce centrale est le kolach ou pain de Noël, 3 pains ronds superposés représentant la sainte trinité - la forme circulaire symbolise l'éternité. On allume au centre une chandelle représentant Jésus, la lumière du monde.

Le repas commence quand les enfants aperçoivent la première étoile se dessiner dans le ciel, rappelant l'étoile des rois mages indiquant la route vers Bethlehem. Dans les campagnes, c'est à ce moment que le père entre dans la maison tenant une gerbe de blé appelée didukh représentant les ancêtres de la famille qu'il va placer sous l'icône. À la ville on se contente se déposer sur la table quelques épis de blé. Dans l'étable, le fermier a donné double ration aux animaux honorant leur rôle lors du premier "Noël", réchauffant l'enfant et lui laissant leur mangeoire comme berceau. Voilà la raison foncière du menu sans viande.

Les festivités commencent par une prière et les traditionnels voeux de Noël "Khrystos rodyvsya!" (Jésus est né), auxquels toute l'assistance répond "Slavite yoho!" (Rendons grâce).
On sert alors 12 plats représentant les 12 apôtres. Le blé, si emblématique de la culture ukrainienne, sert d'ingrédient de base pour le premier plat. C'est le kutia, des grains de blé bouillis mélangés à du miel, des graines de pavot et des noix. Chaque membre de la famille doit partager le kutia qui symbolise la prospérité pour l'année à venir. Selon une vieille superstition, il faut lancer en l'air une cuillerée pleine de kutia. Si elle colle au plafond, la prospérité est assurée.
A la fin du repas, même si la maîtresse de maison débarrasse tranquillement la table, tous les membres de la famille étirent le temps car c'est encore autour de la table qu'on se rappelle.et plus la nuit s'allonge, c'est encore autour de la table que les voix se mettent à l'unisson pour chanter Noël.
logo ARTICLE 181








        


Partager cet article

Repost 0

commentaires

nanou 11/12/2009 08:19


Hmmmm Ca sent bon la fête cet article!
Tout est gai, la muqique, la poupée, le récit...
As tu des origines ukrainiennes?


Mamie Bénin 11/12/2009 16:25


Non, pas d'origines ukrainiennes... juste l'envie de connaître les autres! Bisous, Nanou!